Coucou copine,

Je sors enfin de ma léthargie et mon hébétude de ces derniers jours. Comme toi, la barbarie m'a touchée en plein coeur. Le week-end fut long et éprouvant. Lundi, j'ai retrouvé mes élèves choqués, effarés, et nous avons parlé, parlé, et parlé encore. Et ça m'a fait un bien fou. Ils sont trop forts mes boulets.

Bien sûr, on va continuer à se faire une petite abomination en terrasse et à aller bouger nos bouls sur de la bonne perversion, parce que c'est ça qu'on aime. Bien sûr, on va continuer à vivre, par respect pour ceux que la connerie sans fond a privés de ce plaisir.

Et on va continuer à rendre le monde plus beau avec nos cousettes, parce qu'il en a bien besoin!

*     *     *

Alors c'est parti pour un peu de mignonitude.

Quand je t'ai parlé de mon dernier tapis à langer et de l'idée brillante de Ma Cops d'ajouter des zips aux poches, j'étais loin de me douter que j'allais tenter le coup aussi rapidement.

C'était sans compter sur Maïmouna, collègue de lettres fraîchement nommée dans mon bahut et fraîchement tata, qui avait besoin d'un petit cadeau de naissance. Combien de fois ai-je répété ici qu'il n'y avait pas de hasard? Des milliards (au bas-mot) et en voici encore une preuve:

Lorsque j'ai vu Maï à la pré-rentrée, son doux visage me disait vaguement quelque chose. En discutant un poil, on s'est aperçues qu'on avait un an d'écart, qu'on venait de la même ville, qu'on avait étudié dans le même collège, le même lycée, la même fac (Paris III, même pas notre fac "de secteur") et qu'on avait même pionné dans le même bahut à un an près! La meuf, c'est un peu ma jumelle de life. D'ailleurs, elle connaît bien mon meilleur pote pour avoir bossé avec. C'est ouf nan? Il était grand temps que nos chemins se croisent pour de vrai. Si je te dis que ça a collé direct entre nous, ça t'étonne? ;)

Sans surprise, Maï a été subjuguée par mon immense talent de couturière. Je sais ce que tu penses, ça doit être lourd d'être aussi douée, mais rassure-toi, je commence à avoir l'habitude d'époustouffler les gens. Je pense que c'est le lot des personnes d'exception telles que moi, with great powers comes great responsibility, comme me disait un bon pote l'autre jour. C'est donc tout naturellement qu'elle m'a demandé de lui coudre un tapis à langer nomade pour son neveu tout neuf. Eh oui, encore un baby boy, j'ai arrêté de compter, des dieux du double chromosome X ne sont décidément pas avec moi...

Un coton hyper mignon avec plein de bêbêtes adorables dessus (je t'ai promis de la mignonitude, check!), de la toile beige du stock, et pour la première fois, donc, des zips aux poches. Ne le dis surtout pas à Ma Cops qui se la péterait à plus pouvoir enfiler ses escarpins, mais c'est un peu l'idée du siècle: plus moyen pour les couches et les lingettes de se carapater. J'ai aussi ajouté une couche de molleton sur tout le corps du tapis pour un confort optimisé, ça fait un petit matelas moelleux. Je sais pas toi, mais moi j'aime bien être à l'aise quand on me change ma couche.

Tu l'auras compris, le tapis 2.0 est une réussite. Vois plutôt.

20151108_145750

 20151108_150048

 20151108_145935 

20151108_150002

Pour décorer le devant de la pochette, j'ai voulu changer de mes éternelles étoiles en crochet, et tenter une sorte d'appliqué en relief (je sais pas si ça a un nom technique?). Pour ça, j'ai découpé deux ronds que j'ai assemblés End/End en laissant une ouverture pour retourner et rembourrer. Ensuite, j'ai cousu le pourtour au point bourdon avant le coudre le médaillon ainsi obtenu au point droit sur la bête.

J'aurais sans doute dû bourdonner directement sur le tapis pour plus de solidité et de raffinement, mais je n'étais vraiment pas sûre de mon coup et je n'ai pas encore bien la technique alors j'ai préféré faire ma popote à part au lieu de risquer de foirer mon oeuvre d'art (hum).

Un petit bouton à recouvrir et un élastique à cheveux pour fermer, et hop! Qui qui va avoir le cul-cul tout propre en beauté?!

20151108_145756

20151108_145806

20151108_145834

20151108_145927

20151108_150246

Modèle: tapis à langer nomade amélioré - Mes Jolis Mômes (tuto GRATUIT!)

Tissus: coton trop choupi - RIJS TEXTILES

           toile beige - recup

           nid d'abeille & molleton - tissus-price

           zips - mercerie rue Beauregard à Paris (5€ les 100, parfait pour une crevarde comme moi)

Mon point bourdon manque de régularité (c'est là qu'on voit les limites de la MAC à 69 balles hein), mais je le trouve vraiment trop trop cute ce petit médaillon renardeau, alors ça passe. Il parait que practice makes perfect, alors je vais continuer à practicer et un jour, je serai la meilleure dresseuse d'appliqués!

La soeur de Maï a a-do-ré ce petit cadeau fait-main, et moi j'ai ma version améliorée du parfait cadeau de naissance. Voilà de quoi se remettre en selle vaillamment.

PEACE & UNITY SISTERS !!!